Haute-Loire

Centre Hospitalier Sainte-Marie du Puy-en-Velay

Présentation: 
Centre Hospitalier Sainte-Marie
Route de Montredon
CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY CEDEX

Tél : 04 71 07 55 55
Fax : 04 71 09 20 38


Brochure institutionnelle


  •   8 lieux de prise en charge sur :

1.            Le Puy-en-Velay

CENTRE HOSPITALIER SAINTE-MARIE
Route de Montredon – CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY CEDEX
Tél : 04 71 07 55 55
Fax : 04 71 09 20 38
secretariatdedirection@Lepuy-groupe-sainte-marie.com


Hôpital de Jour "Les Carmes"
4 rue des Carmes
43000 LE-PUY-EN-VELAY
Tél : 04 71 07 55 55
Plaquette de l'Hôpital de jour



Centre Médico-Psychologique "Les Carmes"
4 rue des Carmes
43000 LE PUY EN VELAY
Tél : 04 71 05 99 95
Fax : 04 71 05 75 45
cmplescarmes@Lepuy-groupe-sainte-marie.com


Maison des Adolescents
4 rue de la Passerelle
43000 LE-PUY-EN-VELAY
Tél : 04 71 06 60 70
maison-des-adolescents43@laposte.net
Retrouvez la Maison des Ados sur facebook/Maison-des-Adolescents-43/
ou sur internet : http://maisondesados43.wordpress.com/a-propos/

 

2.             Brives-Charensac

Hôpital de Jour "L'Etrier"
Rue de Corsac
43700 BRIVES-CHARENSAC
Tél : 04 71 07 55 55
Plaquette de l'hôpital de jour


3.            Brioude

Hôpital de Jour Adultes de Brioude
Rue Veysseyre
43100 BRIOUDE
Tél : 04 71 74 98 16
Fax : 04 71 74 99 34
hjabrioude@Lepuy-groupe-sainte-marie.com
Plaquette de l'Hôpital de jour


Hôpital de Jour Infanto-Juvénile "La Rocade"
Rue Veysseyre
43100 BRIOUDE
Tél : 04 71 74 3 57
Fax : 04 71 74 95 40
hjbrioude@lepuy-groupe-sainte-marie.com


Centre Médico-Psychologique Adulte de Brioude
Rue Veysseyre
43100 BRIOUDE
Tél : 04 71 74 98 16
Fax : 04 71 74 99 34


Centre Médico-Psychologique Infanto-Juvénile de Brioude
Rue Veysseyre
43100 BRIOUDE
Tél : 04 71 74 95 15


Maison des Adolescents
4 avenue Victor Hugo
Espace Entr'aide
43100 BRIOUDE
Tél : 04 71 06 60 70
maison-des-adolescents43@laposte.net
Retrouvez la Maison des Ados sur facebook/Maison-des-Adolescents-43/
ou sur internet : http://maisondesados43.wordpress.com/a-propos/

4.            Langeac

Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Adulte de Langeac
4 rue Dumas (2ème étage)
43300 LANGEAC
Tél : 04 71 77 00 54
Fax : 04 71 74 00 78


Centre Médico-Psychologique Infanto-Juvénile de Langeac
4 rue Dumas (2ème étage)
43300 LANGEAC
Tél : 04 71 74 95 15

5.            Craponne-sur-Arzon

Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de Craponne-sur-Arzon (adulte)
10 boulevard Felix Allard (Mairie)
43500 Craponne-Sur-Arzon
Tél : 04 71 07 55 55

 

6.            Monistrol-sur-Loire

Hôpital de Jour Infanto-Juvénile "Les Hirondelles"
20 avenue du Général de Gaulle
43120 MONISTROL-SUR-LOIRE
Tél : 04 71 66 37 53
Fax : 04 71 66 56 87


Hôpital de Jour Adulte de Monistrol-sur-Loire
20 avenue du Général de Gaulle
43120 MONISTROL-SUR-LOIRE
Tél : 04 71 61 67 29
Fax : 04 71 66 56 87
hjmonistrol@Lepuy-groupe-sainte-marie.com
Plaquette de l'Hôpital de jour


Centre Médico-Psychologique Adulte de Monistrol-sur-Loire
20 avenue du Général de Gaulle
43120 MONISTROL-SUR-LOIRE
Tél : 04 71 66 36 25
Fax : 04 71 66 56 87


Centre Médico-Psychologique Infanto-Juvénile de Monistrol-sur-Loire
20 avenue du Général de Gaulle
43120 MONISTROL-SUR-LOIRE
Tél : 04 71 66 36 25
Fax : 04 71 66 56 87



7.            Sainte-Sigolène
Centre Médico-Psychologique Infanto-Juvénile de Sainte-Sigolène
Place de l'Hôtel de Ville
43600 SAINTE-SIGOLENE
Tél : 04 71 66 36 25


Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel Infanto-Juvénile de Sainte-Sigolène
Place de l'Hôtel de Ville
43600 SAINTE-SIGOLENE
Tél : 04 71 66 36 25

8.            Yssingeaux

Maison des Adolescents
4 avenue de Chaussand
43200 YSSINGEAUX
Tél : 04 71 06 60 70
maison-des-adolescents43@laposte.net
Retrouvez la Maison des Ados sur facebook/Maison-des-Adolescents-43/
ou sur internet : http://maisondesados43.wordpress.com/a-propos/
Un peu d'histoire: 

L'hôpital en 1930

 

Le Centre Hospitalier Sainte-Marie a été créé en 1850 par les religieuses de la Congrégation Sainte-Marie de L’Assomption de PRIVAS.

Dès 1827, un premier hôpital avait été ouvert à PRIVAS ; quelques années plus tard, un second établissement était ouvert à CLERMONT-FERRAND. L’hôpital du PUY-EN-VELAY a donc été le troisième, avant celui de NICE (1860) et celui de RODEZ (1936).

C’est le 13 septembre 1852 que le Préfet de la Haute-Loire autorisait l’ouverture « d’un établissement privé destiné au traitement des aliénés », mais c’est depuis 1850 que les travaux de l’hôpital avaient débuté sur la propriété de Montredon. Dès son ouverture, l’Hôpital Sainte-Marie a assuré l’accueil, non seulement des malades femmes et hommes du département de la Haute-Loire mais aussi des femmes atteintes de troubles mentaux du département de la Loire suite à un accord passé avec l’Etat, en avril 1852.

En 1970, l’établissement accueillait encore 1 500 malades, dont 500 originaires de la Loire.

Depuis cette date, l’évolution des soins en santé mentale, la sectorisation psychiatrique et les alternatives à l’hospitalisation ont non seulement contribué à la diminution de ces chiffres mais aussi conduit l’hôpital à une restructuration complète.

Si sa vocation essentielle demeure la psychiatrie, son activité s’est aujourd’hui diversifiée en particulier en direction des personnes âgées, des adultes handicapés et des personnes dépendantes. On a pu, alors, assister à la création de Centres médico-psychologiques, d’Hôpitaux de jour répartis sur toute la Haute-Loire, de Services de soins à domicile, de Centres d’accueil thérapeutiques à temps partiels, des Equipes mobiles de psychiatrie, d’une Unité de long séjour, etc…

La place du médico-social associatif

La restructuration du Centre Hospitalier Sainte-Marie amorcée dans les années 1990 s’est traduite par une réduction importante du nombre de lits.

Parallèlement au développement des activités de psychiatrie hospitalière et de liaison, à partir de 1992, il créait des structures sanitaires ou médico-sociales complémentaires à sa prise en charge de patients atteints de troubles psychiatriques :

•        L’U.S.L.D. et l’E.H.P.A.D. Maison Sainte Anne sur le site du Centre Hospitalier Sainte-Marie ;

•        L’E.H.P.A.D. Villa Marie de Cayres ;

•        La M.A.S. Vellavi de Saint Paulien ;

•        L’E.S.A.T. et son Foyer d’hébergement de Rosières ;

•        L’E.H.P.A.D. Marie Pia dite "psychiatrique" sur le site du Centre Hospitalier Sainte-Marie.

 

Projet d'établissement: 

L’avènement du premier Projet Régional de Santé par l’Agence Régionale de Santé (A.R.S.) a mis un frein à la validation du projet d’établissement du Centre Hospitalier Sainte-Marie 43. La négociation du contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens (C.P.O.M.), encore objet de travaux entre l’A.R.S. et notre établissement, devrait intervenir dans les mois à venir et ainsi le projet d’établissement 2014-2018 devrait paraître.

Dispositif de soin: 

Le Centre Hospitalier Sainte Marie Le Puy-en-Velay est implanté en périphérie de la ville du Puy-en-Velay, chef-lieu du département de la Haute-Loire.

C’est un Etablissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif (ESPIC) de l’Association Hospitalière Sainte Marie.

Il totalise avec les structures médico-sociales un effectif de 1062 salariés.

 

Une organisation médicale structurée autour de trois pôles

Pour organiser les prises en charge, l’Unité d’Accueil, d’Observation et d’Urgence constitue l’unité de référence à l’arrivée d’une personne en souffrance et nécessitant un avis psychiatrique. Elle seule décide de l’orientation des personnes soignées.

Le projet d’établissement 2007-2011 a mis en œuvre une nouvelle organisation médicale structurée autour de trois pôles :

- Pôle psychiatrie enfant et adolescent

Docteur Monique RODDIER-POUDEROUX, Médecin chef de service

- Hospitalisation complète : 2 unités enfants et adolescents ;

- Hospitalisation de jour : 4 hôpitaux de jour spécialisés en Haute-Loire (Le Puy-en-Velay, Brioude et Monistrol-sur-Loire) ;

         - Centres d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (le Puy-en-Velay et Sainte-Sigolène) ;

         - Centres Médico-Psychologiques (Le Puy-en-Velay, Brioude, Langeac, Sainte-Sigolène et Monistrol-sur-Loire);

         - Service de soins à domicile.

 

- Pôle psychiatrie adulte

Docteur Sylvie HADDOUCHE, Médecin chef de service

Docteur Hervé GENTIL, Médecin chef de service

Docteur Mohamed KARIM, Médecin chef de service

         - Hospitalisation complète : 8 unités spécialisées adultes ;

              - unité jeunes adultes,

- unité d’addictologie,

- unité d’hospitalisation sous contrainte,

- unité de traitement de l’anxiété et des dépressions,

- unité de psychiatrie générale,

- unité adultes et transition,

- unité de traitement des psychoses,

- unité pour patients agités.

         - Hospitalisation de jour : 7 hôpitaux de jour en Haute-Loire (Le Puy-en-Velay, Brioude et Monistrol-sur-Loire) ;

         - Centres d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (Le Puy-en-Velay, Craponne-sur-Arzon, Langeac);

         - Centres Médico-Psychologiques (Le Puy-en-Velay, Brioude et Monistrol-sur-Loire) ;

         - Service de soins à domicile.

 

- Pôle psychiatrie de la personne âgée

Docteur Ghislaine MERY-POURHADI, Médecin chef de service

         - Hospitalisation complète : 3 unités de traitement des troubles psychiques de la personne âgée ;

         - Hospitalisation de jour : 1 hôpital de jour au Puy-en-Velay ;

         - Centres Médico-Psychologiques (Le Puy-en-Velay et Monistrol-sur-Loire) ;

         - Équipe mobile de psychiatrie de la personne âgée.

 

Unités transversales

-        Unité des Activités Physiques et Sportives Adaptées ;

-        Unité d’Art thérapie.

 

Consultations

Le choix des médecins et des lieux de consultations se fait selon le domicile de la personne.

Sur le département : 5 lieux de consultations adultes et enfants/adolescents, 2 lieux de consultations personnes âgées.

 

Psychiatrie extra hospitalière et Psychiatrie de liaison

Une équipe d’infirmiers psychiatriques se déplace sur  le département et intervient auprès de la personne soignée dans son environnement de vie (domicile, maisons de retraite, foyer d’hébergement etc…) ou bien dans les C.M.P. ou C.A.T.T.P., selon une prescription médicale.

Ces professionnels apportent leur expertise psychiatrique au Centre Hospitalier Emile Roux, à la Maison d’Arrêt départementale et dans les associations spécialisées.

Une Équipe Mobile Psychiatrie Précarité est constituée depuis décembre 2010, elle a pour mission d’assurer un travail de prévention et d’éducation en renforçant le partenariat et une articulation entre sanitaire et social. Elle intervient dans les CHRS du département.

Informations clés: 

Admission

Pour toute admission au Centre Hospitalier Sainte-Marie, il est nécessaire de se présenter à l’UAOU (Unité d’Accueil d’Observation et d’Urgence).

- Admission des mineurs : elle est prononcée à la demande des parents, du tuteur ou le cas échéant, de l’autorité judiciaire.

- Admission en soins psychiatriques libres : sur recommandation du médecin traitant ;

- Admission en soins psychiatriques sans consentement :

- Hhospitalisation à la demande d’un tiers ou en cas de péril imminent,

- hospitalisation sur décision du représentant de l’état : personne dont les troubles nécessitent des soins, compromettent la sécurité des personnes et portent atteinte à l’ordre public.

 

Hospitalisation

Si la personne soignée est assurée social, l’assurance maladie prend en charge :

-      les frais liés à l’hospitalisation à 80 % du tarif conventionnel (sauf cas particuliers bénéficiant d’une prise en charge à 100%) ;

-      les soins ;

Reste à la charge de la personne soignée :

-      le montant du Ticket modérateur (part des dépenses de santé qui reste à la charge de l'assuré après remboursement de la sécurité sociale)

-      le forfait journalier (participation financière aux frais d'hébergement entraînés par l’hospitalisation, dûe pour tout séjour supérieur à 24 heures)

 

La mutuelle peut éventuellement prendre en charge ces frais (à étudier avec elle).

Si la personne soignée n’est pas assurée social ou si elle ne peut pas régler les frais à sa charge, un assistant social peut étudier son dossier.

 

Afin de permettre à la personne soignée et à sa famille d’appréhender correctement le fonctionnement de l’établissement, un livret d’accueil lui est remis lors de son admission.

Le projet thérapeutique de chaque personne soignée est adapté en fonction de son parcours, de l’analyse des besoins et de la pathologie.

 

Sortie

La sortie est déterminée par le médecin psychiatre référent.

Du côté des usagers: 

Relation avec les usagers :

La prise en compte de l’avis des usagers et des proches est primordiale dans la prise en charge. La co-construction du projet personnalisé implique l’expression des aspirations de la personne soignée et de ses proches. L’établissement propose la désignation d’une personne de confiance.

 

Espace Rencontre

L'espace rencontre est ouvert à tous les usagers de l'hôpital, personnes soignées, personnels et familles.

Offrant aux usagers un lieu de services et d'accueil convivial, il est composé :

-                     D'un espace bar et terrasse ;

-                     D'une boutique où l'on peut trouver la presse quotidienne, des friandises (bonbons, gâteaux...), des produits d'hygiène, de la papeterie (cartes postales, timbres, matériel dessin...), des cartes téléphoniques (cabine France Telecom) ;

-                     D'une bibliothèque - médiathèque où il est possible d’emprunter ou consulter des livres, des revues et faire part de demandes particulières concernant des ouvrages ; d’accéder à Internet et d’utiliser l'ordinateur pour écrire ;

-                     D'un lieu d'expositions et de manifestations culturelles (6 expositions annuelles ouvertes aux artistes ; des ateliers de pratiques artistiques ; des ateliers de lecture à voix haute (lectures croisées) ; une programmation mensuelle d'animations avec des spectacles, des concerts…).

Maison des Usagers

Le Centre Hospitalier Sainte-Marie au Puy en Velay a ouvert une « Maison des Usagers » en juin 2012. C’est un espace où chacun peut s’informer sur les questions liées à la santé ainsi que sur les droits des usagers. Ce nouvel espace accueille chaque semaine des permanences d’associations d’usagers en lien avec différentes thématiques : soutien des proches malades, âgés, accompagnement de la fin de la vie, accompagnement social lié au logement, soutien des parents endeuillés, aide à la reprise d’un lien social… Téléchargez la plaquette.

La Maison des Usagers accueille désormais 9 associations :

-          U.N.A.F.A.M. (qui soutient et informe les familles confrontées aux troubles psychiques d’un des leurs),

-          VIE LIBRE (soutien des malades alcooliques),

-          LA LIGUE CONTRE LE CANCER,

-          R.E.S.O.P.A.D. (accompagnement et soins palliatifs à domicile),

-          JONATHAN PIERRES VIVANTES (soutien aux parents en deuil d’un enfant),

-          J.A.L.M.A.L.V. (Jusqu'à La Mort Accompagner La Vie),

-          G.E.M. GALAXIE (soutien aux personnes en souffrance morale ou psychologique),

-          France ALZHEIMER,

-          LA CLEF 43 (agence immobilière à vocation sociale).

La Maison des Usagers est ouverte tous les jours de 9h00 à 17h00 et met aussi à disposition des brochures, des livrets d’informations, des guides pratiques …

La coordinatrice de la Maison des Usagers, assure également une permanence d’informations le vendredi semaine paire de 13h30 à 16h00.

 

Bureau des Relations avec les Usagers
C.H. Sainte-Marie
Route de Montredon – CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY Cedex
04.71.07.56.81

Communication des indicateurs qualité :

Vous pouvez consulter les indicateurs qualité de l'établissement ici.

Pour plus d'information, retrouvez l'ensemble des indicateurs sur :

Certification des établissements de santé : 

Le Centre Hospitalier Sainte Marie a initié sa démarche d’amélioration continue de la qualité dès 2003 avec l’attribution  en 2004 de son Accréditation avec réserve par l’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé. Cette réserve a été levée et reconnue comme telle en 2006.

L’établissement obtint ensuite sa Certification par la Haute Autorité de Santé avec une mesure de suivi (visite de Juin 2008) qui fut levée après l’envoi de son rapport complémentaire en Septembre 2009.

L’établissement renouvela l’obtention de sa Certification par la Haute Autorité de Santé avec une mesure de suivi (visite de Septembre 2011) qui fut levée après la réalisation d’une contre visite en Mai 2013 et l’officialisation définitive de la décision en Octobre 2013.

Le Centre Hospitalier Sainte Marie prépare dès aujourd’hui avec l’ensemble de ses professionnels la prochaine démarche de Certification dont la visite se déroulera fin 2015 - début 2016. Ainsi chaque jour, l’établissement travaille à l’amélioration de la prise en charge de ses patients, et notamment dans le respect des recommandations HAS.

Rapport de la Haute Autorité de Santé

 

Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes "Marie Pia"

Présentation: 

Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes "Marie Pia"
Route de Montredon
CS 10021
43009 LE-PUY-EN-VELAY CEDEX
marie-pia@Lepuy-groupe-sainte-marie.com

 

Un peu d'histoire: 

Le schéma départemental en faveur des personnes âgées et personnes handicapées de la Haute-Loire pour les années 2009–2013 a mis en évidence le besoin d’une structure sur le territoire, spécialisé dans la prise en charge des personnes âgées atteintes de pathologies psychiatriques ou de handicap psychique.

L’Association Hospitalière Sainte-Marie a obtenu l’autorisation de créer un E.H.P.A.D. spécialisé en octobre 2009, d’une capacité de 69 lits et places.

 

Le projet de construction de l’E.H.P.A.D. est en cours et, dans un premier temps, l’accueil de jour Marie-Pia[1]   d’une capacité de 3 places a ouvert au printemps 2013, au sein du Centre Hospitalier.

A terme, l’établissement comptera 60 lits d’hébergement permanent, 6 lits d’hébergement temporaire et 3 places d’accueil de jour.

 


[1] Mère Marie-Pia (1893-1959) : Cette religieuse a été Directrice de l’hôpital Sainte-Marie du Puy en Velay. Elle a reçu la Légion d’honneur le 5 mai 1946 pour son action pendant l’Occupation, protégeant réfugiés juifs et résistants en les cachant au sein de l’établissement.

Projet d'établissement: 

L’accueil de jour Marie-Pia est un Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), structure médico-sociale dont la mission est d’accompagner les personnes âgées dans leur vie quotidienne en leur apportant une assistance dans les actes quotidiens, des prestations de soins ou une aide à l’insertion sociale adaptée à leur état.

La structure dispose de ses propres locaux, ce qui lui permet d’être un lieu de vie autonome. Ces locaux sont de plain-pied. Le rythme de présence des résidents est défini avec le résident lui-même et son entourage.

 

L’objectif général de la prise en charge consiste à proposer un lieu d’épanouissement et d’expression privilégié et de permettre à chaque personne de maintenir ses acquis et d’évoluer avec ses spécificités et ses besoins.

L’accueil de jour peut constituer une réponse graduée et adaptée afin d’éviter l’entrée définitive en institution. Il peut également constituer un étayage utile dans le cadre d’un retour à domicile après une hospitalisation en psychiatrie.

La préservation de l’autonomie voire sa restauration est au cœur de la prise en charge. Le résident  bénéficie d’un projet de vie et de soins individualisés centrés autour de son vécu, ses capacités, ses souhaits et ses besoins. Ils déterminent la programmation hebdomadaire des activités

La participation aux tâches de la vie quotidienne au sein de l’accueil de jour est un objectif prioritaire afin d’éviter l’isolement.

Dispositif de soin: 

L’établissement reçoit sous la forme d’un accueil temporaire à la journée des personnes âgées de plus de 60 ans, vivant à domicile et porteuses d’une part, de pathologies psychiatriques présentant des troubles comportementaux résiduels et d’autre part, des personnes atteintes de handicap psychique. Ces pathologies et handicaps permettent un maintien à domicile mais nécessitent néanmoins un étayage institutionnel pour les personnes elles-mêmes ou pour les aidants.

Les soins sont dispensés essentiellement par des professionnels salariés et coordonnés par un médecin. En cas de besoin des professionnels libéraux médicaux et paramédicaux peuvent intervenir dans l’établissement en complément de l’équipe pluridisciplinaire en place.

Informations clés: 

Admission

Les demandes d’admission sont adressées au directeur de l’établissement au moyen du dossier de demande d’admission commun aux E.H.P.A.D. qui comporte deux parties, remplies respectivement par le résident ou son représentant légal et son médecin traitant. Une visite de l’établissement par le demandeur et ses proches ainsi qu’une rencontre avec le responsable de l’établissement ou le responsable infirmier sont toujours souhaitables.

 

Conditions financières à la charge des résidents

 

Les dépenses de soins sont couvertes par le tarif journalier afférent aux soins, dénommé global versé à l’établissement par l’Assurance Maladie.

 

Restent à la charge des assurés sociaux :

 

•        le Tarif hébergement (fixés par le Conseil Général de la Haute-Loire)

Il recouvre l’ensemble des prestations d’administration générales, d’accueil hôtelier, de restauration, d’entretien et d’animation de la vie sociale de l’établissement qui ne sont pas liées à l’état de dépendance des personnes accueillies.

 

•        le Tarif dépendance (fixés par le Conseil Général de la Haute-Loire)

Il recouvre l’ensemble des prestations d’aide et de surveillance nécessaires à l’accomplissement des actes essentiels de la vie, qui ne sont pas liés aux soins que la personne âgée est susceptible de recevoir.

 

La garde médicale est assurée pour l’ensemble de l’établissement  par les médecins du Centre Hospitalier Sainte Marie

 

Ouverture

Du lundi au vendredi sauf jours fériés, de 9h à 17h. Les temps d’accueil peuvent varier en fonction des besoins, des impératifs et de souhaits de chacun.

 

Les transports

L’établissement organise les transports depuis le domicile et prend en charge son coût à hauteur de la dotation afférente. L’organisation est adaptée aux résidents accueillis et au secteur géographique de leur domicile.

 

Les repas

Les menus sont composés par une diététicienne et sont communs à l’ensemble des résidents. Les régimes alimentaires sont prescrits par le médecin traitant et les non-goûts sont pris en compte. Les parents et amis ont la possibilité de prendre le repas avec leurs proches.

 

Visites

Les visiteurs sont les bienvenus.

 

Animations, loisirs, aide à l’autonomie et à la vie sociale

L’équipe détermine une programmation hebdomadaire des activités en fonction des capacités, des goûts et des souhaits des résidents. 

Du côté des usagers: 

Relation avec les usagers : 

La prise en compte de l’avis des usagers et des proches est primordiale dans la prise en charge. La construction du projet personnalisé implique l’expression des aspirations du résident et de ses proches. L’établissement recueille également les directives anticipées des résidents et leur propose la désignation d’une personne de confiance.

 

Une salariée est chargée des relations avec  les usagers, elle est joignable

Bureau des Relations avec les Usagers
C.H. Sainte-Marie
Route de Montredon – CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY Cedex
04.71.07.56.81

Certification des établissements de santé : 

Chaque établissement médico-social est tenu, par obligation de l'agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM), de procéder à une évaluation interne et de faire réaliser une évaluation externe par un organisme habilité, selon un calendrier précis de mise en œuvre.

Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes "Villa Marie"

Présentation: 

EHPAD Villa Marie

Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes "Villa Marie"
Le Bourg
43510 CAYRES
Tél. : 04 71 01 11 11
Fax : 04 71 57 33 88
villa-marie@Lepuy-groupe-sainte-marie.com

 

Un peu d'histoire: 

L'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes "Villa Marie" est de construction récente, ayant ouvert ses portes le 1er octobre 1996. au fil du temps, il s'est adapté aux évolutions de son secteur d'activité dans un environnement lui-même en mutation. La médicalisation s'est développée afin de répondre aux défis du grand âge et l'établissement a adapté son offre de service envers des publics présentant de nouvelles problématiques telles que la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées. 

Face à ces évolutions, l'établissement veille à concilier la qualité de la vie quotidienne au travers des prestations hôtelières et d'animation avec la qualité et la sécurité des soins. 

Projet d'établissement: 

Sont accueillies des personnes âgées de plus de 60 ans qui en font la demande, par choix ou parce que leur niveau d’autonomie n’est plus compatible avec la vie à domicile mais conforme aux missions et moyens de l’établissement.

Le projet de vie vise à articuler au mieux l’individuel et le collectif. Le rythme de vie en collectivité est nécessairement organisé par l’institution, mais la prise en charge est personnalisée, dans le respect du rythme de chacun, de ses besoins et de ses souhaits. La vie sociale et les animations constituent un axe important du projet d’établissement.

Un soin particulier est apporté au maintien du lien familial et/ou social. L’entourage et les proches des résidents sont considérés comme des usagers à part entière. Ils sont bien souvent des interlocuteurs incontournables en raison des déficiences de leur parent.

Dispositif de soin: 

La capacité d’accueil est de 61 chambres individuelles. Une partie de l’établissement est organisée en unité de vie Alzheimer sécurisée (16 lits). L’établissement dispose en outre d’une chambre pour l’hébergement temporaire de quelques jours jusqu’à trois mois ainsi qu’une place en accueil de jour, elles répondent au besoin de répit pour les aidants : les personnes sont maintenues à domicile grâce à l’implication importante de la famille.

Les soins sont dispensés essentiellement par des professionnels salariés et coordonnés par un médecin. En cas de besoin des professionnels libéraux médicaux et paramédicaux peuvent intervenir dans l’établissement en complément de l’équipe pluridisciplinaire en place.

Informations clés: 

Admission

Les demandes d’admission sont adressées au directeur de l’établissement au moyen du dossier de demande d’admission commun aux E.H.P.A.D. qui comporte deux parties, remplies respectivement par le résident ou son représentant légal et son médecin traitant. Une visite de l’établissement par le demandeur et ses proches ainsi qu’une rencontre avec le responsable de l’établissement ou le responsable infirmier sont toujours souhaitables.

 

Séjour

Afin de permettre au futur résident et à sa famille d’appréhender correctement la marche de l’établissement, il est remis au résident, lors de son admission :

•        le contrat de séjour et ses annexes

•        le règlement de fonctionnement

•        le livret d’accueil

Le projet de vie de chaque résident est personnalisé en fonction de l’histoire de vie, de l’analyse des besoins, de ses souhaits et de la pathologie.

 

 

Conditions financières à la charge des résidents

Les dépenses de soins sont couvertes par le tarif journalier afférent aux soins, dénommé global versé à l’établissement par l’Assurance Maladie.

 

Restent à la charge des assurés sociaux :

 

•        le Tarif hébergement (fixés par le Conseil Général de la Haute-Loire)

Il recouvre l’ensemble des prestations d’administration générales, d’accueil hôtelier, de restauration, d’entretien et d’animation de la vie sociale de l’établissement qui ne sont pas liées à l’état de dépendance des personnes accueillies.

L’établissement est habilité à recevoir les personnes relevant de l’Aide Sociale du Département. Il est également habilité pour l’A.P.L.

•        le Tarif dépendance (fixés par le Conseil Général de la Haute-Loire)

Il recouvre l’ensemble des prestations d’aide et de surveillance nécessaires à l’accomplissement des actes essentiels de la vie, qui ne sont pas liés aux soins que la personne âgée est susceptible de recevoir.

•        les consultations de médecins spécialistes,

•        les transports sanitaires.

 

La  continuité de soins médicaux est assurée dans le cadre des gardes des médecins généralistes du secteur géographique.

 

Les repas

Les menus sont composés par une diététicienne et sont communs à l’ensemble des résidents. Les régimes alimentaires sont prescrits par le médecin traitant et les non-goûts sont pris en compte. Les parents et amis ont la possibilité de prendre le repas avec leurs proches.

 

Visites, sorties

Les visiteurs sont les bienvenus. Ils peuvent être reçus dans les chambres ou les espaces collectifs. Les horaires de visite sont libres, ainsi que les sorties de l’établissement (qui doivent cependant être signalées au secrétariat).

 

Animations, loisirs

Une animatrice est présente les jours ouvrés. Elle organise des activités régulières et des animations ponctuelles. Les bénévoles sont les bienvenus.

Du côté des usagers: 

Relation avec les usagers : 

La prise en compte de l’avis des usagers et des proches est primordiale dans la prise en charge. La construction du projet personnalisé implique l’expression des aspirations du résident et de ses proches. L’établissement recueille également les directives anticipées des résidents et leur propose la désignation d’une personne de confiance.

Le Conseil de la vie sociale rassemblant des représentants des résidents, des familles, du personnel et de l’organisme gestionnaire se réunit trois fois par an. Il se prononce sur toute question intéressant le fonctionnement de l’établissement dans sa dimension collective.

Une salariée est chargée des relations avec  les usagers, elle est joignable

Bureau des Relations avec les Usagers
C.H. Sainte-Marie
Route de Montredon – CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY Cedex
04.71.07.56.81

 

Certification des établissements de santé : 

Chaque établissement médico-social est tenu, par obligation de l'agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM), de procéder à une évaluation interne et de faire réaliser une évaluation externe par un organisme habilité, selon un calendrier précis de mise en œuvre.

 

Au cours de l’année 2012, les évaluations internes et externes ont été conduites au sein des établissements médico-sociaux du Centre Hospitalier Sainte-Marie Le Puy-en-Velay. Les rapports qui en résultent ont été transmis aux autorités de tarification, à savoir l’Agence Régionale de Santé et le Conseil général de Haute-Loire.

 

Etablissement et Service d'Aide par le Travail "Sainte-Marie"

Présentation: 

Établissement et Service d'Aide par le Travail "Sainte-Marie"
ZI Les Tourettes
43800 ROSIERES

Tél. : 04 71 57 90 55
Fax : 04 71 57 09 19
esat@lepuy-groupe-sainte-marie.com

 

Un peu d'histoire: 

 

L’ESAT a ouvert ses portes en septembre 1999 afin d’étendre l’offre de prise en charge du Centre Hospitalier Sainte-Marie.

En tant qu’établissement médicosocial il est soumis à des lois, décrets et réglementation qui en définissent les missions, le fonctionnement et l’organisation.

L’ESAT a d’abord obtenu un agrément pour 45 travailleurs handicapés puis s’est étoffé en 2003 en accueillant 15 travailleurs supplémentaires.

L’ESAT s’est implanté sur la commune de Rosières bénéficiant alors de la proximité du tissu industriel avec lequel une collaboration s’est rapidement mise en place.

La commune de Rosières compte environ 1500 habitants et se situe à une distance d’environ 15 kilomètres du chef-lieu du département.

 

 

Projet d'établissement: 

L’ESAT a permis, dès son ouverture en 1999, d’accueillir des personnes souffrant de pathologies psychiatriques lourdes et de leur offrir un cadre de travail conforme à leurs capacités. Le mode de prise en charge proposé par l’établissement est particulièrement adapté à ce public grâce à un accompagnement médico psychologique permanent, indispensable pour assurer les suivis au long cours et pour faire face aux situations d’urgence ou de crise.

Conformément à la loi du 2 janvier 2002 relative aux droits des usagers, l’établissement poursuit son évolution en s’adaptant aux besoins et à la promotion des droits des usagers, des familles et des autorités de contrôle.

Ainsi l’ESAT de Rosières participe à la reconnaissance des compétences des travailleurs ESAT en adhérant au réseau Différent et Compétent : formation des moniteurs d’ateliers et préparation des travailleurs handicapés à la Validation des Acquis de l’Expérience conformément au décret du 20 mai 2009.

Dans le cadre de sa mission, l’E.S.A.T organise et met en œuvre les activités professionnelles suivantes :

-        Travail du plastique : Tri et broyage industriel de matières plastiques

-        Electricité, Electronique

-        Câblages – Insertion de composants – Soudures

-        Assemblages, Emballages et Conditionnements divers

-        Entretien d’espaces verts : Travaux de tontes, de débroussaillages de tailles et d’entretiens divers

-        Prestations de services

-        Mise à disposition de personnels en entreprise du milieu ordinaire. Ces détachements sont individuels ou collectifs.

 

 

Informations clés: 

Les modalités d’admission

Peut être accueillie en ESAT toute personne qui dispose d’une reconnaissance de travailleur handicapé délivrée par la C.D.A.P.H. (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) et qui adhère à un projet d’orientation vers un ESAT.

Pour découvrir le milieu du travail protégé et mieux connaître les spécificités de l’ESAT de Rosières il est proposé au postulant à une admission de venir effectuer un stage d’immersion pendant une période de 15 jours minimum.

Les horaires

L’ESAT est ouvert :

• du lundi au jeudi de 8H30 à 12 H et de 13H15 à 17H

• le vendredi de 8H30 à 12 H.

Les usagers exercent leur activité sur la base horaire de 35 heures par semaine.

La rémunération

Chaque usager perçoit une rémunération garantie de 65 % du S.M.I.C. qui se compose d’une part financée par l’ESAT et d’une aide au poste financée par l’Etat.

Il peut percevoir également une Allocation Adulte Handicapé (A.A.H.) ou une pension d’invalidité (P.I), déterminées par l’organisme de prestations sociales et familiales.

Du côté des usagers: 

Relation avec les usagers : 

La prise en compte de l’avis des usagers et des proches est primordiale dans la prise en charge. La construction du projet personnalisé implique l’expression des aspirations du résident et de ses proches. L’établissement recueille également les directives anticipées des résidents et leur propose la désignation d’une personne de confiance.

Le Conseil de la vie sociale rassemblant des représentants des résidents, des familles, du personnel et de l’organisme gestionnaire se réunit trois fois par an. Il se prononce sur toute question intéressant le fonctionnement de l’établissement dans sa dimension collective.

Une salariée est chargée des relations avec  les usagers, elle est joignable

Bureau des Relations avec les Usagers
C.H. Sainte-Marie
Route de Montredon – CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY Cedex
04.71.07.56.81

Certification des établissements de santé : 

Chaque établissement médico-social est tenu, par obligation de l'agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM), de procéder à une évaluation interne et de faire réaliser une évaluation externe par un organisme habilité, selon un calendrier précis de mise en œuvre.

 

Au cours de l’année 2012, les évaluations internes et externes ont été conduites au sein des établissements médico-sociaux du Centre Hospitalier Sainte-Marie Le Puy-en-Velay. Les rapports qui en résultent ont été transmis aux tutelles, à savoir l’Agence Régionale de Santé et le Conseil général de Haute-Loire.

Foyer d'Hébergement de Rosières

Présentation: 
Foyer d'Hébergement Foyer d'Hébergement de Rosières
Les Chomélix
43800 ROSIERES
Tél. : 04 71 57 49 00
Fax : 04 71 57 49 09

 

Un peu d'histoire: 

 La création du Foyer d’hébergement date de septembre 2009. Sa vocation est d’accueillir des personnes travaillant à l’ESAT de Rosières.

Projet d'établissement: 

Le Foyer d’hébergement est un lieu de vie collectif, convivial et sécurisant qui vise l’acquisition de la meilleure autonomie sociale possible. Sa mission est donc :

-        D’héberger et d’accompagner le résident,

-        De le guider, de le soutenir et de l’orienter aussi bien dans la vie quotidienne que dans l’organisation de ses loisirs,

-        De l’aider dans la vie courante et dans les soins d’entretien (physiques et psychiques) nécessités par son état de dépendance.

L’ensemble de l’équipe assure un accompagnement éducatif personnalisé qui prend en compte les souhaits et besoins des résidents, en adéquation avec leurs capacités.

L’équipe propose et met en œuvre des activités adaptées, visant à maintenir les acquis et développer les potentialités de chacun (activités sportives adaptées, jeux, informatique, animations culturelles, soirées thématiques, …). 

Informations clés: 

Créé pour accueillir les travailleurs de l’ESAT, le Foyer d’hébergement a une capacité de 30 places. Pour devenir résident, il faut bénéficier d’une orientation de la Commission de Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (C.D.A.P.H.) notifiant une admission à l’ESAT/Foyer d’hébergement de Rosières.

L’admission est toujours précédée d’une visite de l’établissement afin de confirmer la décision.

 

Séjour

Le montant des frais d’hébergement est fixé par le Président du Conseil général. Chaque résident participe à leur règlement suivant les modalités définies par le règlement départemental de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS). Le surplus des frais d’hébergement et d’entretien est pris en charge par l’aide sociale du département.

Afin de permettre au futur résident et à sa famille d’appréhender correctement la marche de l’établissement, il est remis au résident, lors de son admission :

•        le contrat de séjour et ses annexes

•        le règlement de fonctionnement

•        le livret d’accueil

Le projet de vie de chaque résident est personnalisé en fonction de l’histoire de vie, de l’analyse des besoins, et de la pathologie.

 

Le suivi médical de chaque résident est assuré par le médecin de son choix. Le suivi psychiatrique est assuré par un médecin psychiatre qui intervient une fois par semaine dans l’établissement. Une psychologue assure les prises en charge individuelle et participe aux réunions de synthèse. Les infirmières assurent les accompagnements et les suivis des traitements.

Chaque résident bénéficie d’une chambre individuelle avec sanitaires et salle de bain intégrés. Le mobilier est fourni et répond aux exigences en termes de confort et de fonctionnalités. Les résidents ont la possibilité d’apporter des équipements personnels de leur choix (téléviseur, petits meubles, matériel hifi, …).

Les familles et/ou les représentants légaux des résidents sont les bienvenus. Ils sont invités à partager la vie du foyer en participant aux journées familiales, anniversaires, etc.

Du côté des usagers: 

Relation avec les usagers : 

La prise en compte de l’avis des usagers et des proches est primordiale dans la prise en charge. La construction du projet personnalisé implique l’expression des aspirations du résident et de ses proches. L’établissement recueille également les directives anticipées des résidents et leur propose la désignation d’une personne de confiance.

Le Conseil de la vie sociale rassemblant des représentants des résidents, des familles, du personnel et de l’organisme gestionnaire se réunit trois fois par an. Il se prononce sur toute question intéressant le fonctionnement de l’établissement dans sa dimension collective.

Une salariée est chargée des relations avec  les usagers, elle est joignable

Bureau des Relations avec les Usagers
C.H. Sainte-Marie
Route de Montredon – CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY Cedex
04.71.07.56.81

Certification des établissements de santé : 

Chaque établissement médico-social est tenu, par obligation de l'agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM), de procéder à une évaluation interne et de faire réaliser une évaluation externe par un organisme habilité, selon un calendrier précis de mise en œuvre.

 

Au cours de l’année 2012, les évaluations internes et externes ont été conduites au sein des établissements médico-sociaux du Centre Hospitalier Sainte-Marie Le Puy-en-Velay. Les rapports qui en résultent ont été transmis aux tutelles, à savoir l’Agence Régionale de Santé et le Conseil général de Haute-Loire.

En pratique: 

 

 

Maison d'Accueil Spécialisé "Résidence Vellavi"

Présentation: 


Maison d'Accueil Spécialisée "Résidence Vellavi"
Lotissement du Petit Lac
43350 SAINT-PAULIEN
Tél : 04 71 00 52 64
Fax : 04 71 00 49 59
mas-saint-paulien@Lepuy-groupe-sainte-marie.com
Un peu d'histoire: 

La Maison d’Accueil Spécialisée dite Résidence Vellavi a été ouverte en mai 1998 près du bourg de Saint-Paulien. L’architecture ayant initialement été conçue pour une M.A.P.A.D. (maison d'accueil pour personnes âgées dépendantes), des travaux d'aménagement (création de petits salons et petites salles à manger) et de sécurité sont rapidement réalisés afin de transformer les locaux en un lieu approprié au projet de la M.A.S. Vellavi.

C'est pourquoi l'établissement a ouvert ses portes en 1998, mais avec une mise en œuvre progressive : 20 résidents ont été accueillis en mai 1998, puis 20 en avril 1999 et 20 en juin 1999.

La maison d'accueil spécialisé est située sur la commune de Saint-Paulien, village autrefois connu sous le nom de Ruessium, alors capitale des peuples Vellavi, d’où le nom donné à la structure.  Installée en périphérie, celle-ci est à la fois proche de la cité,  de ses commerces et de la nature. La résidence Vellavi est construite de plain-pied sur un terrain arboré de deux hectares offrant un cadre agréable.

 

Projet d'établissement: 

La M.A.S. Vellavi est un établissement médico-social spécialisé en psychiatrie,recevant des adultes handicapés de moins de 60 ans qui ne peuvent effectuer seuls les actes essentiels de la vie et dont l’état nécessite une surveillance médicale et des soins constants. Sont exclus des pathologies les troubles psychiatriques prédominants.

Le projet d'établissement a été élaboré dans le cadre du redéploiement du Centre Hospitalier Sainte-Marie, avec pour objectif l’accueil de résidents polyhandicapés détenteurs d'un un accord COTOREP MAS.

Le statut juridique de la M.A.S. Vellavi, prévu par la Loi du 30 juin 1975 d’orientation en faveur des personnes handicapées, lui permet de recevoir toute personne venant de tout horizon après évaluation du handicap et des capacités par des équipes pluridisciplinaires.

Pour toute prise en charge par l'établissement, l'accord MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) est nécessaire.

Du fait de locaux appropriés, d'un personnel formé à ce type de prise en charge et qui offre une vie sociale personnalisée, les résidents ont un accompagnement individuel adapté.

Dispositif de soin: 

Sa capacité est de 61 chambres individuelles : 60 places en temps plein, ½ place en accueil temporaire (90j), 1 place en accueil de jour. L’accueil de jour reçoit une ou plusieurs journées par semaine des personnes vivant à domicile. Il vise à préserver l’autonomie des résidents et contribue au soutien des proches.

L'accompagnement du résident en fonction de ses besoins essentiels, la mise en place d'un suivi médical régulier adapté à son état de santé (avec des observations ou informations recueillies dans son dossier de soins) sont la base du projet de soins.

Les soins sont dispensés essentiellement par des professionnels salariés et coordonnés par un médecin. En cas de besoin des professionnels libéraux médicaux et paramédicaux peuvent intervenir dans l’établissement en complément de l’équipe pluridisciplinaire en place.

Le projet éducatif est élaboré en fonction du degré de dépendance du résident, accompagné par l’ensemble du personnel dans les actes de la vie quotidienne. Une grille d'évaluation permet d’étudier les capacités du résident à faire ou à ne pas faire, et de définir les axes à travailler pour compenser le handicap.

Pour mieux gérer les différents types de handicap, une répartition a été effectuée par aile en concertation avec le médecin et les équipes pluridisciplinaires. La vie et le rythme de vie sont totalement différents dans les trois bâtiments, afin de s’adapter au mieux aux besoins des résidents.

Un soin particulier est apporté au maintien du lien familial et/ou social. L’entourage et les proches des résidents sont considérés comme des usagers à part entière. L'institution se doit d’informer les familles, les rassurer, les intégrer dans le projet et, dans la mesure du possible, les solliciter afin de favoriser les échanges ou des retours à domicile.

 

Informations clés: 

Admission

Suite à la décision d'orientation notifiée par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), pour toute demande d'admission, un dossier à compléter est remis à la personne comportant :

- Renseignements administratifs

- Renseignements médicaux

- Evaluation de l'autonomie

Ces documents, une fois complétés, sont adressés à la Maison d'Accueil Spécialisée ce qui permet d'étudier la candidature.

 

Séjour

Afin de permettre au futur résident et à sa famille d’appréhender correctement la marche de l’établissement, il est remis au résident, lors de son admission :

•        le contrat de séjour et ses annexes

•        le règlement de fonctionnement

•        le livret d’accueil

Le projet de vie de chaque résident est personnalisé en fonction de l’histoire de vie, de l’analyse des besoins, et de la pathologie.

 

Conditions financières à la charge des résidents

Le prix de journée, fixé par l’Agence régionale de santé (ARS), est entièrement financé par la Caisse d’affiliation du résident (CPAM, MSA…). Le forfait journalier reste à la charge du résident

 

La garde médicale est assurée pour l’ensemble de l’établissement par les médecins libéraux du secteur géographique en fonction du calendrier des gardes.

Les repas

Les menus sont composés par une diététicienne et sont communs à l’ensemble des résidents. Les régimes alimentaires sont prescrits par le médecin traitant et les non-goûts sont pris en compte. Les parents et amis ont la possibilité de prendre le repas avec leurs proches.

 

Visites, sorties

Les visiteurs sont les bienvenus. Ils peuvent être reçus dans les chambres ou les espaces collectifs. Les horaires de visite sont libres, ainsi que les sorties de l’établissement (qui doivent être signalées au secrétariat).

 

Animations, loisirs

Une équipe d’animation organise des activités régulières et des animations ponctuelles. De nombreuses sorties thérapeutiques ont lieu tout au long de l'année. Des séjours thérapeutiques sont également possibles.

Du côté des usagers: 

Relation avec les usagers : 

La prise en compte de l’avis des usagers et des proches est primordiale dans la prise en charge. La construction du projet personnalisé implique l’expression des aspirations du résident et de ses proches. L’établissement recueille également les directives anticipées des résidents et leur propose la désignation d’une personne de confiance.

Le Conseil de la vie sociale rassemblant des représentants des résidents, des familles, du personnel et de l’organisme gestionnaire se réunit trois fois par an. Il se prononce sur toute question intéressant le fonctionnement de l’établissement dans sa dimension collective.

Une salariée est chargée des relations avec  les usagers, elle est joignable

Bureau des Relations avec les Usagers
C.H. Sainte-Marie
Route de Montredon – CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY Cedex
04.71.07.56.81

Certification des établissements de santé : 

Chaque établissement médico-social est tenu, par obligation de l'agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM), de procéder à une évaluation interne et de faire réaliser une évaluation externe par un organisme habilité, selon un calendrier précis de mise en œuvre.

 

Au cours de l’année 2012, les évaluations internes et externes ont été conduites au sein des établissements médico-sociaux du Centre Hospitalier Sainte-Marie Le Puy-en-Velay. Les rapports qui en résultent ont été transmis aux tutelles, à savoir l’Agence Régionale de Santé et le Conseil général de Haute-Loire.

 

Maison des Adolescents

Présentation: 

La Maison des adolescents : un lieu d’accueil et d’écoute gratuit et anonyme au Puy-en-Velay

Depuis plusieurs années, les recommandations de santé publique préconisent l’ouverture de Maisons des Adolescents dans le cadre de la prévention, et afin d’améliorer l’accompagnement des jeunes en souffrance.

Première structure à avoir vu le jour en Auvergne suite à l’appel d’offre régional, la Maison des Adolescents a vu le jour le 5 novembre 2007, au 4 rue de la Passerelle, au Puy-en-Velay.

Repensée, rénovée, dotée d’une nouvelle équipe, et offrant une plus large couverture territoriale via des permanences à Brioude et Yssingeaux, la structure a connu un tournant au cours de l’année  2013 et poursuit son essor avec une activité accrue.

La « Maison des Ados » s’adresse aux adolescents de 12 à 20 ans, à leurs familles et aux professionnels. Fondée sur un principe de gratuité et d’anonymat préservé, les jeunes peuvent s’y rendre librement.

Se définissant comme un lieu d’expression des maux de l’adolescence, elle fournit des réponses rapides et adaptées à l’intention des adolescents, de leur entourage familial et des partenaires locaux des secteurs de la santé, de l’action sociale, de l’éducation et de la justice, concernés par l’adolescence. Elle ne se substitue pas aux prises en charge existantes, mais permet de mieux les utiliser.

Nos partenaires

Accompagnée par l’Agence Régionale de Santé et le Conseil Général, la Maison des Adolescents est un lieu polyvalent où la santé est considérée à la fois dans sa dimension physique, psychique, relationnelle, sociale et éducative.

Son équipe est composée d’intervenants spécialisés dans les problématiques liées à l’adolescence, permanents ou intervenants ponctuels.

Pôle ressources pour l’ensemble des acteurs concernés par l’adolescence, la structure collabore avec différents acteurs du territoire altiligérien.

La Maison des Adolescents est en effet associée à un réseau de partenaires, destiné à favoriser des coopérations et des articulations entre les professionnels de santé (institutionnels et libéraux), l’Education Nationale, l’Action sociale – avec notamment les Points d’accueil écoute jeunes -, la Protection judiciaire de la jeunesse et les collectivités locales.

  • Centre Hospitalier Emile Roux,
  • Sauvegarde de l’Enfance
  • Caisse Primaire d’Assurance Maladie,
  • Protection judiciaire de la Jeunesse,
  • Conseil Général (DIVIS),
  • Missions Locales,
  • ADPEP 43 – Allo Ecoute Ado,
  • Inspection Académique,
  • Association Jonathan Pierres Vivantes,
  • Mairie du Puy-en-Velay avec le service de prévention spécialisée, le service politique de la ville et secteurs jeunesse,
  • MDPH (orientation scolaire),
  • CMPP,
  • UDAF,
  • Planning Familial…

Projet d'établissement: 

Nos objectifs : prévention, orientation, information

La Maisons de Adolescents poursuit trois objectifs principaux :

-      Mener des campagnes de prévention (sexualité, conduites à risque, harcèlement, respect de soi-même et d’autrui…),

-      Repérer les problématiques des jeunes et, en fonction de ces dernières, leur proposer une orientation adaptée,

-      Proposer un lieu d’information et de formation aux problématiques de l’adolescence.

 

Pour ce faire, les professionnels organisent des temps de travail divers :

-      Permanences sur Le Puy-en-Velay, Yssingeaux et Brioude,

-      Ateliers à thèmes (relaxation, expression, gestion du stress en période d’examen, …),

-      Temps de rencontre avec les partenaires extérieurs (selon une planification préétablie).

 

En pratique: 

La Maison des Adolescents assure une présence sur trois antennes territoriales.

 

La Maison des adolescents au Puy-en-Velay

Permanences au 4, rue de la passerelle, 43000 Le Puy-en-Velay les lundis de 15h à 19h, les mercredis de 11h à 18h30 et les vendredis de 10h à 17h30.

 

La Maison des Adolescents à Yssingeaux

Les adolescents peuvent désormais rencontrer des professionnels (éducateur spécialisé, psychologue, infirmier) au cours des permanences à Yssingeaux le 3ème mardi de chaque mois de 15h à 19h dans les locaux du 4 avenue de Chaussand au 1er étage.

 

La Maison des adolescents à Brioude

Les adolescents peuvent désormais rencontrer des professionnels (éducateur spécialisé, psychologue, infirmier) au cours des permanences à Brioude le 1er mardi de chaque mois de 15h à 19h dans les locaux de l’Espace Entr’aide – 4 avenue Victor Hugo à Brioude.

 

Et sur Internet…

https://maisondesados43.wordpress.com/

https://www.facebook.com/pages/Maison-des-Adolescents-43/554222074619082

Maison Sainte-Anne

Présentation: 
Maison Sainte-Anne EHPAD-USLD"Maison Sainte-Anne"
Établissement d'Hébergement Pour les Personnes Âgées Dépendantes / 
Unité de Soins Longue Durée
Route de Montredon
CS 10021
43009 LE-PUY-EN-VELAY
Tél.: 04 71 07 55 08
Fax : 04 71 07 56 37
maisonsainteanne@Lepuy-groupe-sainte-marie.com

 

 

Un peu d'histoire: 

C’est en avril 1992, dans le cadre du redéploiement de l’activité du Centre Hospitalier Sainte- Marie du Puy que la Maison Ste Anne a ouvert ses portes au sein même du site. Afin d’optimiser la prise en charge de la personne âgée et pour garantir des soins de qualité en toute sécurité, l’établissement a fait alors le choix de l’ouverture de cette USLD (unité de soins de longue durée) en destinant 80 lits à la prise en charge de la personne âgée.

 

En 2010 selon la directive ministérielle de partition des USLD, l’organisation de la Maison Sainte-Anne est repensée, avec  40 lits en USLD et 40 lits en EHPAD.

Les deux conventions tripartites ont été signées en octobre 2010, pour une durée de cinq ans.

 

Projet d'établissement: 

La Maison Ste Anne accueille des résidents ayant une dépendance psychique induite par une maladie cérébro-dégénérative ou par une pathologie psychiatrique ancienne. Ces pathologies nécessitent une surveillance médicale et des soins techniques importants. Elles induisent une dépendance psychique et physique lourde.

 

L’objectif principal du projet d’établissement est « apporter confort et qualité de vie  aux personnes âgées dépendantes sur le plan physique et psychique, de leur entrée à la fin de leur vie ».

 

Le projet de soins est axé sur :

-                      le développement de la démarche palliative

-                      la promotion des soins partagés en associant le réfèrent familial aux décisions

-                      la mise en place d’évaluations précises : perte d’autonomie, troubles de la cognition, troubles du comportement, risque de chute, dénutrition, douleur, inadéquation thérapeutique

-                      l’introduction de prises en charges telles que : toucher massage, sophrologie, espace snoezelen afin de diminuer les thérapeutiques médicamenteuses.

 

Le projet de vie vise à articuler au mieux l’individuel et le collectif. Le rythme de vie en collectivité est nécessairement organisé par l’institution, mais la prise en charge est personnalisée, dans le respect du rythme de chacun, de ses besoins et de ses souhaits. La vie sociale et les animations constituent un axe important du projet d’établissement.

 

Un soin particulier est apporté au maintien du lien familial et/ou social. L’entourage et les proches des résidents sont considérés comme des usagers à part entière. Ils sont bien souvent des interlocuteurs incontournables en raison des déficiences de leur parent.

 

Dispositif de soin: 

La Maison Sainte-Anne est divisée en 4 unités de vingt lits (chambres à un ou deux lits) :

-                      une dispose d’un accès direct sur une grande terrasse,

-                      deux sont sécurisées et permettent l’accueil de personnes désorientées.

 

Les soins sont dispensés essentiellement par des professionnels salariés et coordonnés par un médecin. En cas de besoin des professionnels libéraux médicaux et paramédicaux peuvent intervenir dans l’établissement en complément de l’équipe pluridisciplinaire en place.

 

L’implantation au sein du CHSM permet de disposer d’un  plateau technique : pharmacie, cardiologie, diététique, cabinet dentaire, service de rééducation fonctionnelle, soins de pédicurie.

Informations clés: 

Admission

Les demandes d’admission sont adressées au directeur de l’établissement au moyen du dossier de demande d’admission commun aux E.H.P.A.D. qui comporte deux parties, remplies respectivement par le résident ou son représentant légal et son médecin traitant. Une visite de l’établissement par le demandeur et ses proches ainsi qu’une rencontre avec le responsable de l’établissement ou le responsable infirmier sont toujours souhaitables.

 

Séjour

Afin de permettre au futur résident et à sa famille d’appréhender correctement la marche de l’établissement, il est remis au résident, lors de son admission :

•        le contrat de séjour et ses annexes

•        le règlement de fonctionnement

•        le livret d’accueil

Le projet de vie de chaque résident est personnalisé en fonction de l’histoire de vie, de l’analyse des besoins, de ses souhaits et de la pathologie.

 

Conditions financières à la charge des résidents

Les dépenses de soins sont couvertes par le tarif journalier afférent aux soins, dénommé global versé à l’établissement par l’Assurance Maladie.

 

Restent à la charge des assurés sociaux :

 

•        le Tarif hébergement (fixés par le Conseil Général de la Haute-Loire)

Il recouvre l’ensemble des prestations d’administration générales, d’accueil hôtelier, de restauration, d’entretien et d’animation de la vie sociale de l’établissement qui ne sont pas liées à l’état de dépendance des personnes accueillies.

L’établissement est habilité à recevoir les personnes relevant de l’Aide Sociale du Département. Il est également habilité pour l’A.P.L.

 

•        le Tarif dépendance (fixés par le Conseil Général de la Haute-Loire)

Il recouvre l’ensemble des prestations d’aide et de surveillance nécessaires à l’accomplissement des actes essentiels de la vie, qui ne sont pas liés aux soins que la personne âgée est susceptible de recevoir.

 

•        les consultations de médecins spécialistes,

 

•        les transports sanitaires.

 

La garde médicale est assurée pour l’ensemble de l’établissement  par les médecins du Centre Hospitalier Sainte Marie

 

Les repas

Les menus sont composés par une diététicienne et sont communs à l’ensemble des résidents. Les régimes alimentaires sont prescrits par le médecin traitant et les non-goûts sont pris en compte. Les parents et amis ont la possibilité de prendre le repas avec leurs proches.

 

Visites, sorties

Les visiteurs sont les bienvenus. Ils peuvent être reçus dans les chambres ou les espaces collectifs. Les horaires de visite sont libres, ainsi que les sorties de l’établissement (qui doivent cependant être signalées au secrétariat).

 

Animations, loisirs

Un animateur est présent les jours ouvrés. Il organise des activités régulières et des animations ponctuelles. Les bénévoles sont les bienvenus.

Du côté des usagers: 

Relation avec les usagers : 

La prise en compte de l’avis des usagers et des proches est primordiale dans la prise en charge. La construction du projet personnalisé implique l’expression des aspirations du résident et de ses proches. L’établissement recueille également les directives anticipées des résidents et leur propose la désignation d’une personne de confiance.

 

Le Conseil de la vie sociale rassemblant des représentants des résidents, des familles, du personnel et de l’organisme gestionnaire se réunit trois fois par an. Il se prononce sur toute question intéressant le fonctionnement de l’établissement dans sa dimension collective.

 

Une salariée est chargée des relations avec  les usagers, elle est joignable

 

Bureau des Relations avec les Usagers
C.H. Sainte-Marie
Route de Montredon – CS 10021
43009 LE PUY EN VELAY Cedex
04.71.07.56.81

Communication des indicateurs qualité :

Retrouvez l'ensemble des indicateurs qualité sur :

 

 

Certification des établissements de santé : 

 

Unité de Soins de Longue Durée :

Le Centre Hospitalier Sainte Marie a initié sa démarche d’amélioration continue de la qualité dès 2003 avec l’attribution en 2004 de son Accréditation avec réserve par l’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé. Cette réserve a été levée et reconnue comme telle en 2006.

L’établissement obtint ensuite sa Certification par la Haute Autorité de Santé avec une mesure de suivi (visite de Juin 2008) qui fut levée après l’envoi de son rapport complémentaire en Septembre 2009.

L’établissement renouvela l’obtention de sa Certification par la Haute Autorité de Santé avec une mesure de suivi (visite de Septembre 2011) qui fut levée après la réalisation d’une contre visite en Mai 2013 et l’officialisation définitive de la décision en Octobre 2013.

Le Centre Hospitalier Sainte Marie prépare dès aujourd’hui avec l’ensemble de ses professionnels la prochaine démarche de Certification dont la visite se déroulera fin 2015 - début 2016. Ainsi chaque jour, l’établissement travaille à l’amélioration de la prise en charge de ses patients, et notamment dans le respect des recommandations HAS.

Rapport de la Haute Autorité de Santé 

E.H.P.A.D. : 

Chaque établissement médico-social est tenu, par obligation de l'agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM), de procéder à une évaluation interne et de faire réaliser une évaluation externe par un organisme habilité, selon un calendrier précis de mise en œuvre.

 

Au cours de l’année 2012, les évaluations internes et externes ont été conduites au sein des établissements médico-sociaux du Centre Hospitalier Sainte-Marie Le Puy-en-Velay. Les rapports qui en résultent ont été transmis aux tutelles, à savoir l’Agence Régionale de Santé et le Conseil général de Haute-Loire.

DBM De Bussac Multimédia