• Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie - CSAPA "Sainte-Marie"

Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie - CSAPA "Sainte-Marie"

Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie - CSAPA "Sainte-Marie"

Présentation: 
Lieu dit Cayssiols
CS 23207 OLEMPS
12032 RODEZ Cedex 09
Tél. : 05 65 67 54 33
Fax : 05 65 67 54 36


Le centre est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h30. Fermeture au public le jeudi matin (réunion d’équipe).


Le Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie est un lieu d’accompagnement de toute personne qui ressent de la dépendance vis-à-vis d'une drogue, de l'alcool, ou d'un autre comportement tel que le jeu d'argent, l'utilisation intensive d'internet et des jeux vidéo... et qui la met en difficulté sur le plan de sa santé morale ou physique, ou dans ses relations avec les autres.

L'accueil :

Le centre évolue dans une progression dynamique de prise en charge de l’addiction. L’objectif est de prendre en charge la personne et de tenir compte des répercussions médico et psycho sociales.

L’équipe pluridisciplinaire (psychiatre, médecin addictologue, infirmiers, assistant social, éducateur spécialisé, psychologue, secrétaires) accueille les usagers ayant perdu la liberté de contrôle face à une ou plusieurs addictions.

La démarche de demande de soins constitue pour l’usager un moment important, fondateur, il s’agit de créer le terrain favorable à « La rencontre » qui ne pourra se produire que si une attitude de bienveillance et de respect est ressentie par l’usager.

L’accueil physique ou téléphonique est confidentiel, peut être anonyme, il peut être à l’initiative de l’usager ou des partenaires du réseau de prise en charge.

L’évaluation :

Se fait lors de l’entretien programmé avec l’infirmier désigné référent au CSAPA voire dans les autres services du CH Ste Marie si le patient hospitalisé.

L’infirmier évalue la demande de l’usager, les objectifs, la problématique globale.

L’infirmier présente lors de la réunion de synthèse pluridisciplinaire l’anamnèse de l’usager et sa demande.

Suite à l’évaluation faite en équipe, l’usager est contacté par l’infirmier afin de lui expliquer les orientations définies pour sa prise en charge :

  • Proposition d’un RDV médical pour valider la prise en charge ou
  • Orientation vers les partenaires en lien avec le RAMIP (Réseau Addicto Midi Pyrénées)

La substitution :

Le centre propose une évaluation des traitements substitutifs et de leurs modes de consommation.

Des suivis, des rééquilibrages de posologies peuvent être proposés; ainsi que l’initialisation d’un traitement de substitution si nécessaire (Subutex, Suboxone ou Méthadone).

Le centre dispose d’un point méthadone sur place.

La réduction des risques et l’éducation à la santé :

  • Evaluation de l’état de santé général (physique, psychique)
  • Dépistage des MST et maladies infectieuses: travail en lien avec le service de Maladies Infectieuses du CH J Puel de Rodez
  • Information et ateliers de réduction des risques
  • Groupes de paroles
  • Ateliers de relaxation

Le travail de prévention :

  • Interventions en milieux scolaires: intervention ciblée, journée à thématiques
  • Intervention en milieux professionnels
  • Intervention en milieux sportifs
SIREN: 
775663308
Un peu d'histoire: 

Les missions des Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie sont inscrites dans la loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, conformément au décret du 14 mai 2007 fixant les missions obligatoires et facultatives des CSST, complété par le décret du 24 janvier 2008.

Le CSAPA s’adresse aux personnes en difficulté avec la consommation de substances psycho-actives (licites ou non, y compris le tabac et les médicaments détournés de leur usage) ainsi qu’aux personnes souffrant d’addictions sans substance.

Le CSAPA du CH Sainte Marie évolue depuis plusieurs années dans une progression dynamique de prise en charge de l’ensemble des addictions.

Dates clés :

13 octobre 1997 : ouverture du Centre d’Accueil et de Soins aux Pharmaco-dépendants.

11 avril 1998 : ouverture du « point méthadone ».

Au vu de la réglementation en vigueur, une proposition de fonctionnement de cette unité de consultations en tant qu’établissement et service médico-social a été présentée par le C.H. Sainte-Marie de Rodez.

Par arrêté du 24 octobre 2003, cette demande est acceptée pour une durée de 3 ans, en CSST.

Le 29 avril 2010 passage en CROSMS pour transformation du CSST (Centre de Soins Spécialisé aux Toxicomanes) en CSAPA (Centre de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie).

Le 15 juillet 2010 : arrêté de l’ARS confirmant la transformation du CSST en CSAPA spécialisé en drogues illicites.

Le 10 juin 2013, arrêté de l’ARS prolongeant pour une durée de quinze ans à compter du 11 juin 2010, l’autorisation accordée au CSAPA à cette date.

Informations clés: 

Activité 2018 :

-   File active : 500 personnes

 

Du côté des usagers: 

S'agissant de l'évaluation externe

L'évaluation externe du CSAPA Sainte Marie menée par un organisme ANESM habilité à le faire s’est déroulée les 6 et 7 novembre 2014.

Il ressort dans la conclusion que la structure est bien repérée dans le réseau de soin territorial, que le service offre une prise en charge individuelle réfléchie en équipe pluridisciplinaire qui sait se maintenir.

Concernant les efforts à apporter (efficience des outils de la Loi 2002,  projet personnalisé) ils font partie intégrante du projet d’établissement de la structure.

 

Niveau 1 : Inacceptable, dangereux
Niveau 2 : Insuffisant
Niveau 3 : Moyen
Niveau 4 : Bon
Niveau 5 : Excellent


La prochaine évaluation externe se déroulera en 2020.

En pratique: 

L’information est accessible à tous par téléphone, lors d’un entretien ou grâce aux documents disponibles sur site.

Saisie CVS: 
Saisie CRUQPEC: 
0
Saisie IFSI: 
0
Saisie établissement: 
1
Code département: 
Aveyron
identifiant unique: 
12S656540
DBM De Bussac Multimédia